Imprimer
Page d'accueil Région Bretagne
Menu

Bilan des plantations bocagères réalisées cet hiver sur la CCCE

Photo : Jean Josselin
Photo : Jean Josselin
Cette année, le programme Breizh Bocage a été suivi par 12 exploitants agricoles qui ont replanté des arbres sur leurs bords de champs
Publié le lundi 02 avril 2018

En tout, près de 5 kilomètres ont été plantés, dont 1 kilomètre de talus. Comme l'année précédente, les « planteurs » sont d'une grande diversité : producteur de lait, éleveur de pondeuses, producteur de viande, arboriculteur, éleveur de chevaux, cultivateur… certains sont en bio, d'autres en conventionnel… Qu'importe, ils ont tous une bonne raison de planter aujourd'hui le bocage de demain. « Nous sommes sur les hauteurs et cela fera un bon brise-vent pour mes bêtes » dit l'un. « Retenir le sol et délimiter mes parcelles » affirme l'autre… D'autres encore l'ont fait pour amener des auxiliaires de cultures dans les parcelles et… « de la vie » tout simplement !

Haies Bocagères

L'achèvement du programme de plantation de l'hiver 2017/2018 a fait l'objet d'un présentation à la presse chez M. Concert, éleveur de porc à Beaussais-sur-Mer, en présence des exploitants voisins et planteurs. Cet agriculteur a choisi d'entourer d'arbres et d'arbustes une grande parcelle proche de son exploitation, ce qu'il a commencé à faire il y a quelques années. Cet hiver, c'est un talus de près de 300 mètres qui a été réalisé en bas de sa parcelle sur les conseils de l'animateur du programme, Sylvain Guervéno. D'une hauteur de 60 à 80 cm, cet ouvrage a été façonné à la mini-pelle par Thierry Chapon de Saint-Père. Il permettra de limiter l'érosion et les transferts à la zone humide située en aval.

D'ici quelques années, les noisetiers, les prunelliers et les chênes, plantés par la SCIC Pays de Rance, créeront une haie brise-vent pour les parcelles alentours. Ce qui n'est pour déplaire à M. Guérin, éleveur de limousines, qui a ses bêtes de l'autre côté du ruisseau.Il explique que ce programme est important pour les jeunes agriculteurs qui vont prendre le pas et faire perdurer ce qui a été initié par les exploitants du bassin versant.

Philippe Guesdon, vice-président en charge de l'environnement, se réjouit du succès de ce programme lancé il y a bientôt 10 ans et souligne que la replantation du bocage fait partie des nombreuses actions actuellement en cours pour reconquérir la qualité de l'eau sur le secteur Rance Frémur - Baie de Beaussais.

L'hiver prochain, des plantations en bord de chemins de randonnée sont prévues.

L'animation du programme reprend dès aujourd'hui pour préparer au mieux la saison de plantation 2018/2019.

Logos Breizh Bocage

Haut de page
Création site Internet collectivités